Linkedin

Google+

Youtube

Être rappelé

L’entrepreneuriat au féminin : une formidable opportunité de croissance pour la France

Lundi, 26 février, 2018
femmes_entrepreneuses_didaxis

En France, les femmes sont de plus en plus nombreuses à créer leur entreprise, soucieuses de gagner en indépendance et d'entreprendre d'une manière qui leur ressemble.  A l'occasion de la « Journée de la Femme » qui se tiendra le 8 mars prochain, focus sur l'entrepreneuriat au féminin.

LES ENTREPRENEUSES EN QUELQUES CHIFFRES

L’entrepreneuriat n’est désormais plus réservé aux hommes et séduit de plus en plus de femmes. Selon une étude du Global Entrepreneurship Monitor (GEM), ce sont près de 163 millions de femmes qui ont créé une entreprise dans le monde ces deux dernières années. En France, sur les 591 000 entreprises créées en France, 4 entreprises sur 10 ont été créées par des femmes. Si les mentalités évoluent, les freins à la création d’entreprise chez les femmes demeurent importants. En effet, le monde de la finance et les investisseurs sont plus frileux à l’idée d’investir pour une entreprise qui créée par une femme, de peur d’un manque de solidité de la structure. Pourtant, d’après des chercheurs de la Skema Business School et Novancia, la profitabilité des entreprises dirigées par des femmes est en moyenne 9% supérieure aux sociétés dirigées par des hommes.

L’ASCENSION DES FEMMES ENTREPRENEUSES

Les femmes entrepreneuses sont particulièrement déterminées. D'aprés un sondage Opinion Way pour Cache-Cahe, 66% des femmes âgées de 25 à 30 ans affirment être ambitieuses. Pour elles, l'entrepreneuriat est une solution permettant de concilier vie professionnelle et vie personnelle. Mais quelles sont les qualités principales d'une femme qui entreprend ?

  • Une volonté d’indépendance sans faille,
  • Un goût prononcé pour la compétition,
  • Une envide d’indépendance et d’autonomie,
  • Une détermination et de l’ambition,
  • Un besoin d’accomplissement personnel.

CES FEMMES INSPIRANTES ANCRÉES DANS L’ENTREPRENEURIAT

Céline Lazorthes a fondé à la fin de ses études à HEC, la célèbre cagnotte en ligne Leetchi, leader en France sur ce marché. Grâce à cette solution, la jeune dirigeante d’entreprise a su réinventer le mode de paiement en ligne. C’est également une femme engagée dans la sphère entrepreneuriale. Elle a dernièrement participé en tant que speaker à une conférence lors du salon des entrepreneurs. Céline Lazorthes est également impliqué dans le mouvement en faveur de l’entrepreneuriat féminin dans le domaine des nouvelles technologies, Girls In Tech.

Native de Séoul, Fleur Pellerin, l’ancienne ministre de la Culture et de la Communication a lancé un fonds d’investissement, Korelya Capital cofondé avec Antoine Dresch. L’objectif de ce fond est d’accompagner les potentiels investisseurs Coréens à investir en France. L'ancienne ministre reconvertie en femme d'affaires met en avant l’entrepreneuriat français au travers des réseaux sociaux.

Nous avons tous remarqué dans les couloirs du métro parisien un chaton rose. A mi-chemin entre le low cost et les grands noms de la joaillerie, Gemmyo a été créé par Pauline Laigneau, une jeune femme qui s’attache à révolutionner le monde de la joaillerie en ligne. Pour Pauline, être une femme entrepreneuse dans le métier de la mode a été un atout auprès des clients plus qu’un inconvénient.

Didaxis, signataire de l’appel #Jamaissanselles, est un acteur engagé dans le respect de l’égalité homme-femme au sein de l’entreprise et prône l’entrepreneuriat féminin. Il s’agit d’un pas supplémentaire dans la politique RSE initiée par Didaxis.

 

Les autres articles que vous allez aimer :

Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à nous rejoindre sur Facebook et Twitter pour suivre toutes nos actualités. Vous pouvez également simuler vos revenus ou nous contacter directement.